Le projet "Les Boo d'Amour"

 

L'amour et ses nombreuses déclinaisons forment une base que l'on enseigne à l'école de façon indirecte, lorsque le temps le permet au corps enseignant. 

Il ne s'agit pas là d'instruction mais plutôt d'éducation, un concept dont on a souvent entendu qu'il devait être réservé à la sphère familiale. 

Le plus souvent, cet enseignement se traduit par une leçon de morale, une remontrance ou encore une demande spécifique lors de travaux/jeux collectifs. 

 

Pourtant, l'amour est une valeur universelle qui pourrait être abordée comme une science. 

La vertu, la morale, sont des concepts qui peinent à trouver leur place dans nos institutions car celles-ci ne sont pas à l'abri de la corruption, de conflits d'intérêts et d'autres problématiques se mettant en travers des objectifs fondamentaux de certaines de ces structures. 

Les règles morales des livres sacrés ainsi que celles figurant dans la Charte Fondamentale des Droits de l'Homme et du Citoyen, ont besoin d'être accompagnées par des initiatives citoyennes, inscrivant la bienveillance et la philanthropie au cœur du développement de l'être humain. 

 

Et si l'on instruisait notre jeunesse en l'initiant à celle-ci ? Si l'on utilisait les mathématiques, le français, la physique, la chimie, pour enseigner l'amour sous toutes ses formes et guider les adultes de demain vers un monde plus juste, plus équitable et bienveillant ? La bande dessinée pourrait nous aider à atteindre cet objectif.

 

Par exemple, les mathématiques ont été utiles à Idriss Aberkane lorsque ce docteur en sciences de gestion nous a expliqué, par une équation, que la connaissance d'un sujet est proportionnelle au temps qu'on lui consacre, multiplié par de l'attention.

Plus l'on consacre du temps et d'attention à un sujet, plus l'on apprend...Or le temps et l'attention, ce n'est rien d'autre que de l'amour. Plus on aime quelque chose, plus on a de facilité à lui accorder du temps, de l'attention et donc à devenir compétent dans ce domaine. Dans cet exemple et d'une certaine façon, Idriss nous instruit à la science de l'amour en s'aidant des mathématiques. 

Dessin de lapin sur l'amour et la bienveillance - Blog BD

Pour changer des mathématiques, on peut aborder le sujet d'un point de vue biochimique : l'hypophyse, une glande situé située en plein milieu du crâne humain, secrète une hormone appelé ocytocine. Vous en avez peut-être déjà entendu parler, on l'appelle aussi "hormone de l'amour". Un câlin peut déclencher sa diffusion, tout comme une pensée amoureuse, un lien affectif...C'est en partie grâce à elle que l'on se sent en confiance, pas seulement dans une relation de couple mais aussi lors de tout autre lien social positif. Elle intervient durant la grossesse, dans la relation entre un parent et son enfant...Cette hormone joue donc un rôle prépondérant dans notre vie puisqu'elle contribue à notre bien-être moral.

En cours de français, nous pouvons sensibiliser la jeunesse et la pousser à la réflexion sur des termes tels que l'abnégation, la bienveillance, l'empathie...

Voilà donc une autre façon d'aborder l'amour et le bien qu'il nous apporte, son caractère essentiel à la construction d'une société harmonieuse.

Dessin de canari sur le blog bd d'un p'tit bout de choux

 

On peut aussi aborder cette valeur du point de vue de la citoyenneté. 

C'est l'objectif des Boo d'amour. 

En intégrant les déclinaisons de l'amour à des concepts fondamentaux de la vie de tous les jours, c'est à dire le bien-être moral, physique, l'écologisme, l'économie, le travail et la politique, nous mettrons en dessin les idées, voire les solutions de demain qui aideront à nous conduire vers un futur plus juste et plus équitable.

En permettant à tout un chacun de réaliser ses propres Booderies (cf. illustration ci-dessous), j'aimerais mettre en avant les idées provenant de la jeunesse mais aussi des personnes plus âgées qui aiment jouer du crayon. Nul besoin de savoir bien dessiner, bien au contraire, les gribouillages des novices sont parfois les plus rigolos ! Ce n'est pas non plus nécessaire de dessiner un protagoniste issu de la bande-dessinée Boo Tchou, cela peut-être un perso que tu as imaginé toi-même :)

Boo Tchou parle d'économie en bande dessinée

Exemple d'une Booderie sur l'économie. 


À ce propos, un groupe Facebook avait été créé en 2018 sur lequel les lecteurs pouvaient proposer des solutions mises en images. 
J'ai dû stopper ce projet afin de me focaliser sur le succès des Dieux de Boo car sans argent, je ne peux me dégager le temps nécessaire à un investissement idéal dans les Booderies.

 

À long terme, mon rêve serait de créer une école gratuite regroupant le meilleur des pédagogies de l'Éducation Nationale, de Maria Montessori, de Célestin Freinet et d'y mettre en application les idées présentées sur cette page.

 

Skyjoe


Les strips citoyens sont de courtes bande dessinées dans lesquelles Boo Tchou s'exprime sur des sujets relatifs aux Booderies, comme la démocratie, en développant davantage son point de vue.

Clique sur l'encadré ci-dessous pour y accéder.

Strips bande dessinée sur la démocratie, les gilets jaunes, le tirage au sort, la collapsologie...

Les Booderies sont des strips d'une case dans lesquels Boo Tchou porte un regard bienveillant et constructif sur notre monde, soulevant des problèmes sociétaux, environnementaux, etc, ou présentant quelques solutions.


Ma Newsletter



 ~ Ils soutiennent Boo Tchou ~

 Aquadima, plateforme universelle de produits culturels.
Ant edition soutien le blog bd Boo Tchou
Ant Editions

 ~ Partenaires ~

Juin 2020 à aujourd'hui
Juin 2020 à aujourd'hui
Sept. 2019 à mai 2020
Sept. 2019 à mai 2020

Les Dieu de Boo, une bande-dessinée humoristique, de l'engagement citoyen, et un atelier de dessin !

www.bootchou.com

Tous droits réservés sur la bande-dessinée "Les Dieux de Boo" et sur le contenu en ligne.